A noter cependant que cela ne corrigera pas une image floue pour cause de mauvaise mise au point mais seulement les flous de bougé. Cet algorithme fonctionne cependant autant avec des images qu’avec des textes, il suffit de sélectionner une zone “test” pour calculer la trajectoire du flou (ce que l'on peut voir dans la partie de droite dans la vidéo de démo) et corriger le tout.

Une fonction qui n'arrangera peut-être pas les fabricants d'objectifs comme Canon, Nikon, Sigma ou Tamron puisque si cette fonctionnalité est réellement performante, elle remplacera peut-être la stabilisation d'image intégrée dans les objectifs.

Reste que c'est encore du temps de perdu en traitement d'image. Ce sera donc à utiliser avec parcimonie, sinon, ce sera réellement chronophage. Déjà que le traitement de photos numériques prend un certain temps....

Même si la photo devient de moins en moins technique avec de tels outils, cela ne remplacera jamais le talent, le regard et la sensibilité du photographe pour prendre d'excellents clichés dès la prise de vue avec un minimum de post-traitement par la suite.