J'ai pris une rafale d'images en RAW, à 8 images/seconde avec l'EOS 7D et j'ai mesuré le temps que mettait l'appareil pour stocker les 15 images du buffer sur la carte, avant que l'on puisse de nouveau prendre 15 images en rafale ! J'ai fait le test deux fois à chaque fois et j'ai pris la moyenne des deux temps.

Et bien les résultats sont plutôt surprenants, puisque la carte Kingston se révèle être plus lente en écriture que la Sandisk (qui n'est qu'une 400x contre 600x pour la Kingston).

  • Sandisk Extreme 60MB/s 16Gb : 10 secondes
  • Kingston Ultimate 600x 32Gb : 15 secondes

La carte Kingston met donc 50% de temps en plus pour vider le buffer de l'EOS 7D, à savoir 15 images RAW.

En revanche, à partir du lecteur USB 3.0, les résultats sont différents :

Sur un fichier vidéo de 661Mo :

13s pour écrire le fichier sur la carte Kingston contre 24s sur la Sandisk

8s pour lire le fichier sur la carte, idem pour la Sandisk

Sur 44 fichiers RAW pour un poids de 1Go :

22s pour écrire les fichiers sur la carte Kingston contre 31s sur la Sandisk

16s pour lire le fichier sur la carte, idem pour la Sandisk

 

En lecture, la Sandisk est donc en général aussi rapide que la Kingston. En revanche, la Kingston Ultimate 600X tire son épingle du jeu en écriture en étant plus véloce.

En soit, ce n'est pas rédhibitoire en général. Même en vidéo HD, la Kingston sera parfaite. Mais pour moi qui parfois prend plusieurs salves de rafales (lorsque je photographie le peloton de cyclistes), ces 5 secondes supplémentaires seront un temps précieux perdu !

Une bonne carte en soit, mais une petite déception pour une carte 600x.

Côté tarifs, pour comparer ce qui est comparable :

Côté tarifs, la Kingston est légèrement moins chère que la Sandisk. Si vous privilégiez la vitesse en rafale, mieux vaut donc se tourner vers les Sandisk ! Mais en écriture, la Kingston se révèle tout de même nettement plus rapide que la Sandisk.